Instant mobilité #1 - Comment faire de l'éco-conduite ?

L'éco-conduite permet de réduire la consommation de carburant, la pollution, le bruit et le risque d'accident.

eco-conduite

L'éco-conduite : une démarche de sobriété énergétique

La conduite économique et écologique s'inscrit dans une démarche plus globale de mobilité durable. L'éco-conduite peut être définie comme la manière d'utiliser un véhicule de sorte qu'il consomme le moins possible. On estime que la différence de consommation de carburant entre une conduite calme et une conduite nerveuse peut atteindre 40 %.

L'éco-conduite s'inscrit parfaitement dans la démarche de sobriété énergétique décrit par l'association négawatt (voir schéma ci-dessous). Elle a pour objectif de changer les comportements du conducteur et le rendre plus responsable.  

triptyque negawatt detail

Trois facteurs principaux indépendants et complémentaires impactent les consommations d'énergie : 

  1. Modèle du véhicule : Il s'agit des qualités intrinsèques du véhicule notamment le type de carburant, la consommation pour 100 km et les émissions de CO2.
  2. Entretien du véhicule : Un véhicule mal entretenu consomme plus de carburant. Les points les plus importants à vérifier régulièrement sont les différents niveaux (huiles, liquide de frein, liquide de refroidissement et le lave-glace) et la pression des pneus.
  3. Utilisation du véhicule : Chargement, climatisation et style de conduite (souple, écologique, sportive, ...).

Nous allons voir à présent comment utiliser son véhicule d'une manière sobre et consciencieuse vis-à-vis de l'environnement.

Les 10 règles d'or de l'éco-conduite

Avant d'aborder les astuces pour consommer le moins possible de carburant, il est important de rappeler que le comportement le plus écologique est de ne pas utiliser son véhicule. Il est préférable de privilégier plutôt les transports doux ou les transports en commun. 

  1. Chargement : Alléger le plus possible le poids du véhicule et répartir les charges uniformément. On estime que 100 kg supplémentaires dans une auto entraînent une surconsommation de 5%. De plus, les accessoires sur le toit tels que les portes-vélos ou portes-bagages augmentent la résistance à l'air du véhicule et donc sa consommation de carburant.
  2. Vérifier l'état des pneus : Des pneus sous-gonflés peuvent accroître la consommation de carburant jusqu'à 4%.
  3. Préparer son intinéraire : Planifier son parcours à l'avance permet d'éviter les détours inutiles et anticiper le temps de trajet. Une bonne préparation peut donc réduire le stress au volant et donc améliorer la conduite.
  4. Ne pas abuser de la climatisation : L'alternateur fournissant l'électricité au climatiseur consomme du carburant. Dans le même esprit, il est préférable de fermer les vitres en particulier à grande vitesse.
  5. Passer le rapport supérieur le plus rapidement possible : La consommation augmente lorsque le véhicule monte trop haut dans les tours. Il est préconisé de ne pas dépasser les 2500 tours/minute pour les voitures à essence et les 2000 tours/minute pour les voitures diesel.
  6. Usage du frein moteur : Utiliser la pédale de frein le moins possible. Il est plus économique de relâcher l'accélérateur tout en maintenant la vitesse engagée.
  7. Anticiper le trafic : Anticiper permet de maintenir le plus possible une vitesse stable et de limiter l'usage du frein. De plus, c'est un conseil essentiel pour la sécurité. 
  8. Bien gérer les montées et descentes : Pour économiser du carburant, il faut réduire sa vitesse en montée et lâcher l'accélérateur en descente. Par exemple sur une pente à 6 %, la consommation du véhicule peut atteindre 26 L/100 km à 120 km/h contre 20 L à 100 km/h.
  9. Eteindre le moteur à l'arrêt : A partir de 10 secondes d'arrêt, couper le moteur évite de consommer inutilement donc moins de pollution et moins de bruit.
  10. Rouler moins vite : "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point" aurait dit Jean de La Fontaine. Diminuer sa vitesse de 10km/h économise jusqu'à 1 L/100 km particulièrement à grande vitesse. Rouler sur l'autoroute à 110 km/h au lieu de 120 ne fait perdre que 4 minutes. 

Pour conclure, l'éco-conduite est un ensemble d'habitudes comportementales donc accessibles à tous permettant d'économiser jusqu'à 20 % de carburant.

Sources :

https://www.ecoconso.be/fr/10-conseils-d-eco-conduite

https://www.codeclic.com/code-de-la-route/conduite-economique-ecologique.html

https://www.consoglobe.com/25-conseils-reduire-consommation-essence-cg

- Enquête ACA (Automobile Club Association) - Le Budget de l'automobiliste Juin 2015

_____________________________________________________________________________

Clément VILLALARD

Conseiller en énergie partagé

Tel : 02 32 90 20 48 / 06 99 54 37 86

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.